Sarah Kohn

 

A 28 ans, Sarah est la plus ancienne gymnaste compétitrice du club. Elle commence la Gymnastique Rythmique à l’âge de 4 ans.

Durant 5 années, elle cumule les entraînements de Gymnastique Rythmique et de natation synchronisée. Ne pouvant plus combiner les deux disciplines, Sarah fait le choix d’arrêter la natation et de se consacrer entièrement à la GR.

Actuellement gymnaste et juge 2, Sarah a été entraîneur bénévole durant plusieurs années et également entraîneur salariée pendant 2 ans.

 

Son engin préféré est le ballon.

Sa gymnaste préférée est la gymnaste russe Irina Tchatchina (médaillée aux JO d’Athènes en 2004).

 

Sarah a participé à 17 championnats de France. 

Elle a fait partie de différents ensembles de division nationale dont la DN2 en 2011 qui a terminé 10ème à Thiais. L’équipe se maintient en DN2 pour la saison suivante. Ce championnat reste l’un de ses plus beaux souvenirs tout comme le championnat de France en duo à Brest en 2019 (avec sa partenaire Océane).

Son meilleur classement en individuelle : 4ème au championnat de France à Chambéry en 2017. A 25 ans, Sarah participe à son premier championnat de France en solo. Une concrétisation de toutes ces heures d’entrainement passées au gymnase.

Son meilleur classement en ensemble/duo : 4ème au championnat de France à Chambéry en 2018.

 

Ce que Sarah aime dans la GR c’est la danse, le côté artistique de la discipline mais aussi le travail en équipe avec les coéquipières et l’entraîneur.

Ce qui la pousse à continuer après tant d’années c’est la passion. La GR fait partie d’elle. Elle a vraiment choisi ce sport !

 

Cette année Sarah souhaite faire un duo avec sa partenaire Océane, pour être dans les trois meilleures françaises. Les deux jeunes femmes visent le podium !

 

Plusieurs personnes l’ont marquées dans le monde de la GR :

Fabienne Razzolini (responsable du club) : elle est incontournable, elle lui faisait peur quand elle était enfant et en grandissant leurs relations ont changé.

Les entraîneurs : Maud, et Angélique qui fait partie de son envolée personnelle.

Ses co-équipières d’équipes : elle aime tellement ce qu’on peut construire, la cohésion entre elles toutes.

 

Petits conseils de Sarah pour nos gymnastes : 

Prendre du plaisir sur le praticable tant à l’entraînement qu’en compétition.

Être tenace, persévérer, travailler, croire en ses rêves et se donner les moyens d’y arriver.

Prendre confiance en soi.

 

En juin 2011, Sarah rejoint la compagnie de Cabaret bisontin « folie folly’s ».

La GR l’a beaucoup aidé dans cette nouvelle pratique : la souplesse, le côté acrobatique, les bases de la danse classique, la tenue du corps, l’écoute musicale, le travail en groupe…

Sur scène, elle peut se lâcher artistiquement sans avoir le côté technique qui peut la stresser.

Cela lui apprend à avoir de la présence, de la liberté dans ses mouvements et avec les années les répétitions et les shows ont joué dans sa pratique de la gymnastique rythmique.

Costumes, paillettes, danse, les deux pratiques se ressemblent beaucoup.

Dans ses spectacles de cabaret, Sarah propose entre autres des numéros avec les engins, des acrobaties et de la souplesse. Tout se transpose.

 

Ses diplômes dans le milieu du sport :

Sarah a passé l’animateur, l’initiateur puis le moniteur fédéral GR. Elle poursuit et obtient le CQP (certificat de Qualification Professionnelle).

Elle passe et réussi le juge GR niveau 2.

Elle décroche le BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage aquatique).

 

Son parcours scolaire, ses études, son travail :

Bac Scientifique en poche, Sarah choisit d’aller en faculté de médecine et de préparer le concours d’audio-prothésiste. Mais cela ne lui convient pas.

Elle s’oriente alors vers le sport : Elle rentre au STAPS (faculté des Sciences et techniques des activités sportives), et obtient sa licence « éducation motricité ». Elle poursuit à l’IUFM où elle valide son master d’enseignement.

Pendant 6 ans Sarah est surveillante de baignade pendant la période estivale pour financer ses études.

Sarah commence son métier d’enseignante : pendant trois années elle est maîtresse d’école avec des maternels. Une véritable passion.

Cette année, Sarah intervient dans un collège et s’occupe d’enfants atteints de troubles du comportement.

 

Que peut-ont lui souhaiter pour la suite ?

Retourner au gymnase, la GR fait partie d’elle, la période de confinement est difficile à vivre.

Et surtout, elle aimerait finir sa carrière de gymnaste sur un podium, ensuite advienne que pourra.